Archives par mot-clé : France

Rassemblement du 17 Mars (CGRN) : discours, articles, infos

« Vous êtes décidés de faire de ce rassemblement républicain grassois le point de départ d’une contestation maralpine s’inscrivant dans un mouvement national. » 

Ils répondaient à l’Appel du 17 Mars, celui du CGRN, le Collectif Grassois de Résistance Nationale composé du RPF (Rassemblement Pour la France), du RPR (Rassemblement Pour la République de 2° génération), de Force Républicaine, du Réseau Gaulliste, de Jean-René LAGET, Porte-Parole national du RPF et de Jean-Pierre BICAIL, membre de Force Républicaine.

Un appel et un rassemblement pour dire STOP à la casse antisociale et antipatriotique d’Emmanuel Macron, de LREM et leurs alliés.

Un certain nombre de manifestants (près d’une quarantaine) dans une ville où on n’a pas l’habitude de ce genre de rassemblements,

avec un électorat qui n’a pas (plus) l’habitude de manifester. Des signes encourageants dans un pays qui semblait trop se résigner.

Un rassemblement qui accueillait aussi des élus et responsables politiques :

Jean-François LAPORTE, Conseiller Municipal délégué chargé des bâtiments communaux et Responsable DLF de la 9° Circonscription des Alpes-Maritimes,

Isabelle AUDIC, Adjointe du Tignet déléguée aux Affaires Scolaires.

Mickael GALAS, Responsable DLF de la 2° Circonscription,

France AOUIZERATE, ancienne élue de la Ville de Grasse.

Merci au Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, qui sait encourager les initiatives, qui a la volonté de rassembler. Merci aussi à Maryse BARTOLI à l’origine du premier rassemblement, spontané cette fois, de Septembre 2017.

Un grand merci à toutes et tous. Le combat continue ! 

PHOTOS ET ARTICLES : cliquer dessus pour agrandir : 

DISCOURS : 

Jean-René LAGET, Porte-Parole national RPF, Responsable 2° Circonscription : 

Mesdames, messieurs, 

Chers compatriotes, chers amis,

ils pensaient que vous étiez sonnés, ils pensaient que vous aviez baissé les bras… et vous êtes là, Cours Honoré Cresp de Grasse, ce Samedi 17 Mars 2018. Ce cours qui s’est appelé il y a longtemps Cours de la République. 

Ce cours qui est à l’image de la France : un monument et une statue qui honorent son histoire, ses héros, ses martyrs, un lieu qui rassemble les générations, les aînés à la Rotonde, les jeunes sous ce kiosque à musique.

On y trouve aussi une fontaine citoyenne et révolutionnaire composée de quatre lions protecteurs de quatre valeurs :

« Richesse du Peuple,

Prospérité de l’Etat,

Défense de la Patrie,

les Arts perfectionnent la Nature ».

En 2018, le Peuple s’appauvrit.

En 2018, l’Etat s’endette chaque Lundi après-midi de quelques milliards d’euros supplémentaires.

En 2018, l’Armée française doit défendre la Patrie par la stabilité internationale avec les maigres moyens dont elle dispose. Elle perd chaque année des jeunes pères de familles.

En 2018 les Arts ne sont pour beaucoup plus que des niches fiscales.

Mais malgré tout cela, Emmanuel Macron dit « ne pas sentir de colère » aussi bien chez les retraités que chez les autres. 

C’est pourquoi vous êtes décidés de faire de ce rassemblement républicain grassois le point de départ d’une contestation maralpine s’inscrivant dans un mouvement national.

Pour cela, soyons capables de fédérer les générations, qu’elles s’écoutent, qu’elles se parlent, qu’elles se comprennent, soyons capables de réunir les forces sociales, professionnelles, associatives, représentatives qui composent notre pays.

Au CGRN, Collectif Grassois de Résistance Nationale, une réflexion nous anime :

« on ne s’appuie que sur ce qui résiste ».

On pouvait aussi suivre une pensée du Général DE GAULLE qui disait :

« La rivalité des partis revêt chez nous un caractère fondamental, qui met toujours tout en question et sous lequel s’estompent trop souvent les intérêts supérieurs du pays. »

C’est pourquoi nous nous sommes réunis. C’est pourquoi le RPF, Rassemblement Pour la France, le RPR, Rassemblement Pour la République, deuxième génération de celui qui fut le plus grand rassemblement, Force Républicaine et le Réseau Gaulliste ont pu, ont su se réunir.

Pour ma part, j’ai toujours été dans cette démarche de rassemblement et de soutien de nos compatriotes victimes des coups de boutoirs de politiques décadentes :

j’ai toujours écouté et respecté nos aînés, pas plus tard qu’hier je suis allé au cimetière Sainte Brigitte m’incliner sur les tombes d’un soldat de la 1° Guerre Mondiale Kaba SIDIBE et d’un résistant et grand serviteur de l’Etat, Charles PASQUA, 

je comprends la pénibilité pour les hospitaliers et professionnels dédiés à nos anciens. De l’EHPAD du Petit Paris au groupe EMERA, j’ai pu lors de mes nombreux déplacements constater à quel point leur travail peut être ingrat physiquement et difficile. Pourtant, ils tiennent bon.

Mes premières actions sociales associatives étaient de venir en aide à une petite fille gravement malade lorsque j’étais membre d’un club service, puis plus tard à un horticulteur et à un kiosquier qui se lève tous les jours à 4h00 du matin pour terminer sa journée à 19h00 et recommencer le lendemain.

Fils d’un ancien fonctionnaire, je sais mieux que beaucoup à quel point la fonction publique peut-être prenante et exigeante. Il ne faut pas jeter la pierre sur l’ensemble d’une profession pour quelques cas. Oui, on trouve des glandeurs de machines à café aussi bien dans le public que dans le privé. Il y a d’ailleurs à l’Assemblée Nationale beaucoup de grandes gueules petits bras du prétendu « nouveau monde » qui nous rappellent cette triste réalité.

J’ai apporté au travers de tribunes mon soutien aux surveillants pénitentiaires victimes de la violence quotidienne, et je sais que ça ne va pas s’arranger pour eux, en effet, le Président de la République n’a rien trouvé de mieux que de déclarer comme priorité des priorités à Agen le Mardi 6 Mars 2018 à l’Ecole Nationale d’Administration Pénitentiaire, devant une profession qui attendait des annonces fortes : 

« On a essayé de m’expliquer pourquoi les détenus ne pouvaient pas voter. Je n’ai pas compris. Pour les élections européennes je souhaite que tous les détenus puissent voter. »

Sans aucun doute ils voteront pour ceux qui proposeront tout et n’importe quoi pour affaiblir l’ordre pénitentiaire.

Je suis allé à Nice, à Paris aux Invalides et sur les Champs Elysées, en hommage à Xavier JUGELE, policier tué dans une attaque terroriste sur ces mêmes champs, pour soutenir nos forces de l’Ordre et appuyer leurs revendications durant l’entre deux tours de la Présidentielle alors que le candidat que je soutenais avait été éliminé au premier,

j’ai toujours été sensible à la cause du handicap, apportant une attention toute particulière aux propositions à chaque élection municipale ou départementale de l’APF, l’Association des Paralysés de France.

Jean-Pierre BICAIL et moi partageons beaucoup de valeurs et nous avons décidé de continuer ce mouvement impulsé en Septembre 2017 par Maryse BARTOLI, mouvement auquel participait déjà Brigitte VIDAL, que je remercie, tout comme le Maire de Grasse Jérôme VIAUD qui soutient toutes les initiatives, lui qui a su dès le début fédérer de nombreuses forces à ses côtés.

Il y a des républicains, patriotes et citoyens qui ont des valeurs fortes pour la France… mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

Dès les premières heures de la campagne présidentielle de 2017, le macronisme et l’Extrême Centre ont montré leur vrai visage : le « nouveau monde » prétendu n’est en réalité que celui des revenchards prêts à tout pour faire plier ce pays qui selon eux n’a pas su reconnaître leurs talents, leurs qualités. Quelle vanité !

Antoine de Saint Exupéry disait « pour les vaniteux les autres hommes sont des admirateurs ».

Avez-vous envie d’être leurs porteurs de miroirs, leurs agitateurs d’éventails, leurs valets et courtisans ou avez-vous envie de vivre libres, d’être respectés et entendus ?

Qui peut douter de votre réponse ? 

Et qui peut aussi douter que c’est le signe premier de leur échec ?

L’écrivain et homme d’Etat anglais Benjamin DISRAELI ne disait-il pas

« tout homme a le droit d’être vaniteux tant qu’il n’a pas réussi ».

Président Macron, qu’avez-vous réussi depuis votre élection à part avoir mis un grand nombre de catégories sociales et professionnelles dans la rue en un temps record jamais observé dans toute l’histoire de la V° République et même de toute l’histoire de la République ?

Ce « nouveau monde », arrivé aux responsabilités par de très nombreux, de trop nombreux malentendus pense qu’il est porté, c’est sa certitude première.

Qu’il le pense, qu’il s’imagine dans le coup. Porté par le vent, il aura un destin de feuille morte.

La France ne peut exister sans vous, sans votre esprit de résistance, sans vos talents, sans vos capacités, sans vos expériences.

André Malraux disait « la France n’est la France que si elle porte une part de l’espérance du monde. La France ne peut vivre sans la grandeur ! »

Salariés à doubles, triples emplois sur une même journée en Allemagne, retraites de plus en plus tardives en Italie, Irlande et Islande, enfants handicapés mentaux mis en cage en Grèce (information révélée par la BBC et reprise par VivreFM en 2014), paysans Polonais menacés, tous vous regardent, tous attendent de vous et de votre résistance.

Emmanuel Macron n’a pas compris tout cela car il ne connait pas la France : il ne connait que la finance et la bureaucratie bruxelloise comme berlinoise.

Un président de la République digne de ce nom ne critique pas son pays à l’étranger,

ne blague pas sur la détresse des autres comme avec les kwassa kwassa,

n’humilie pas les jeunes en les privant de droit à la parole sous prétexte de pas de costume, et puis il n’est pas le seul : souvenez-vous de la députée macroniste Claire O’Petit sur la « gamine de 25 ans »,

n’humilie pas les ouvrières et ouvriers en les prenant pour des illettrés,

n’humilie pas les présidents qui l’accueillent en les comparant à des réparateurs de clim,

vire de suite de son parti, sans y être forcé, tout parlementaire qui fracasse la tête d’un autre politique à coups de casque de moto,

ne compare pas les pionniers français à des génocidaires, à des criminels de guerre en imputant à leur action un crime contre l’humanité.

Ils n’avaient pas à être comparés à des Hitler, Milosevic, Pol Pot, il l’a fait en leur collant cette étiquette.

Un président de la République digne de ce nom ne tolère pas que son Premier Ministre aille fleurir la tombe d’un indépendantiste voulant casser l’unité nationale en Nouvelle Calédonie, finalement la gerbe la plus chère de toute l’Histoire pour les contribuables car elle s’est accompagnée d’un vol Tokyo-Paris de retour à 350.000€.

Dans ces conditions, ne vous étonnez pas des déclarations de Paul-Félix Benedetti qui invite les corses à « se libérer par eux-même. »

Ne vous étonnez pas non plus d’entendre sur Public Sénat Adrien Quatennens, député France Insoumise déclarer pour cette même Corse que « La République ne peut être imposée de force ».

Honteux pour nos gendarmes, honteux quand on entend un certain Gérald Darmanin déclarer comme une fleur à l’Emission Politique à une retraitée touchant 1300€ « Madame, ne vous plaignez pas vous gagnez plus que quelqu’un qui gagne 700€ ».

Avec 350.000€ Monsieur le Ministre, on pouvait aider quelques familles ou retraités à ne pas sombrer le même mois où vous essayez de faire pleurer dans les chaumières.

Que répondez-vous, Monsieur le Ministre, à Margot, @FranceMarie47 sur twitter qui déclarait le 8 Février 2018 :

« Retraite de mon mari, en Décembre 707,57€, en Janvier 694,50€ soit 155,88€ en moins sur un an ».

David, un retraité invalide, a poussé un cri de colère chez Jean-Jacques Bourdin le 5 Février 2018 :

« Avant Macron, j’avais une pension de 1394 euros par mois. J’ai perdu 126,85 euros de pouvoir d’achat exactement ! Vous voulez aller jusqu’où ? »

Répondez-lui, Monsieur le Ministre ou démissionnez, comme vous devriez le faire pour d’autres raisons.

Les retraités ? Ils ont particulièrement été impactés depuis 2008 :

2008 : suppression de la demi-part des veuves,

2013 : Contribution de Solidarité pour l’Autonomie,

2013 : gel des pensions complémentaires,

2014 : imposition de la majoration « famille nombreuse ».

Une « génération dorée » nous dit-on à La République En Marche, vraiment ?

Et ça, il faut que les plus jeunes le comprennent. Quand Macron déshabille les retraités pour soi disant vous aider, c’est du fake !

Les jeunes doivent dès maintenant se sentir concernés, être solidaires de leurs ainés comme les ainés de maintenant étaient des jeunes solidaires de leurs propres ainés.

Tous les mauvais coups que les retraités subissent aujourd’hui, vous les subirez et en amplifié le moment venu. Les pseudos secouristes macroniens de la retraite solidaire sont en fait des pompiers pyromanes qui vous priveront de celle-ci à partir des années 2030, 2035, c’est déjà demain. 

Macron ne connait pas la France, ne connait pas sa géographie, ses territoires :

Villeurbanne n’est pas dans les Hauts de France,

la Guyane n’est pas une île,

les Guadeloupéens ne sont pas des expatriés.

Et après on s’étonne des députés hors sol qui lui sont si chers. Une preuve ? La députée macroniste Claire O’Petit, encore elle, qui pensait sur FranceInfo que Mayotte… était une « ville ».

On s’étonne de son intention de plier le Sénat, les élus des élus de nos communes.

On s’étonne de sa volonté de casser nos campagnes, nos hameaux au profit des grandes métropoles des amis réversibles, arrivistes et calculateurs de toujours.

Elle est là, la casse sociale et administrative.

On s’étonne de son idée de fracasser nos TGI qui ne font pas partie de ces métropoles, même quand ces derniers comme celui de Grasse ont plus de justiciables que ceux des territoires des amis réversibles, arrivistes et calculateurs de toujours.

Elle est là, la casse sociale, économique et des droits de chaque citoyen justiciable.

Et comme si cela ne suffisait pas, cette casse sociale sera aussi démocratique :

limitation du nombre de mandats dans le temps. Quel est le lien avec la casse sociale et démocratique me direz-vous : affaiblir votre liberté démocratique et de vote, tout simplement.

Amendement visant à rendre inéligible un maire, ou tout élu refusant pendant trois années consécutives les politiques étatiques et préfectorales en matière de logements sociaux par l’instauration d’un permis à points pour élus.

Où est la casse sociale et démocratique me direz-vous puisqu’il s’agit de « logements sociaux » ?

Parce qu’un logement social peut souvent prendre l’allure de clapier à lapins ou de pilier de ghetto social quand celui-ci n’est pas construit dans la concertation, dans l’harmonie et dans la sérénité.

Qui a envie de voir s’ériger de grandes tours prenant feu comme au Royaume-Uni à cause d’un vieux frigo ou d’un mégot de cigarette mal éteint ?

Qui a envie d’exproprier des agriculteurs, horticulteurs et apiculteurs ?

Qui a envie de sacrifier leurs terrains ? A Grasse où l’on espère en sanctuariser le plus possible pour les dédier à la culture de la plante à parfum ?

A t-on conscience que certaines communes ne peuvent tout simplement pas en construire par contrainte territoriale ?

Qui se souvient par exemple qu’à Sophia Antipolis Garbejaire n’avait pas vocation à être social à la base mais à accueillir des jeunes actifs qui n’ont pas été emballés ?

Il y a aussi cette fameuse loi sur les fake news, pivot de toute bascule dans le despotisme puis la dictature potentielle, où une seule majorité, juge et parti, décide pour l’ensemble des citoyens en excluant de toute discussion le spectre politique et la vingtaine de partis les plus récurrents aux élections locales comme nationales.

Cette vanité comme je le disais il y a quelques minutes, se confirme par un autre projet : celui de la limitation du droit d’amendements. D’une violence sociale et démocratique inouie puisque tout député de circonscription est un député de la Nation et tout sénateur est un élu des élus de territoires, même les plus reculés, les plus précaires, les plus oubliés. 

Et le summum : le Gouvernement veut expérimenter un « tribunal criminel » sans le jury populaire des assises.

Eh oui, c’est vrai :

dans un jury populaire, pour le « Nouveau Monde », on y trouve de tout :

des jeunes sans costumes, des ouvrières « illettrées », des gens dont on ne sait pas si ils habitent une île ou si ils sont expatriés, et puis des retraités qui sont de la « génération dorée » et qui selon des parlementaires LREM « se plaignent tout le temps », des réacs qui assurent l’Ordre, des mal-pensants de « l’Ancien Monde ».

Imaginez que tous ces gens jugent un fervent partisan du « Nouveau Monde ».

Non, idée impensable !

Idée impensable parce le macronisme, c’est retour vers le Futur… mais depuis… 1788, 1789 ce serait trop tard.

Alors libre aux Français de faire de 2022 un 1789 électoral où le macronisme sera renvoyé au néant.

Car ce que nous voyons se mettre en place au sommet de l’Etat, ce sont les professionnels de la destabilisation patriotique et sociale.

Face à ces agissements, comptez sur nous, sur le CGRN, comptez sur le RPF, comptez sur le RPR, comptez sur Force Républicaine, comptez sur le Réseau Gaulliste. Nous appelons les Grassois et tous les Français à défendre avec nous la Démocratie et la République.

Vive Grasse, Vive les Alpes-Maritimes, Vive la République et Vive la France !

Jean-Pierre BICAIL, Membre de Force Républicaine, ancien élu de la Ville de Grasse :  

Le Président MACRON ne peut calquer l’intégralité du mode de fonctionnement de l’Etat, sur celui du monde de l’entreprise, tout en bradant uniquement le meilleur de notre économie, car cette approche conduit à remettre en cause les principes mêmes de notre République humaniste. 

Une chose est certaine, c’est toute la société française qui est entraînée vers la récession économique et sociale.

Notre nouveau rassemblement dénonce cette réalité, ainsi qu’une gestion étatique où toutes les règles de bon sens sont faussées, nous menant comme vous vous en rendez compte vers la paupérisation.

Les retraités en étant l’exemple flagrant puisque avant la scélérate augmentation de la CSG, ils ont subi : 

la suppression de la demi-part pour la conjointe ou le conjoint survivant,

le blocage des pensions,

les conditions de fin de vie ignobles dans les Etablissements d’Hébergement pour les personnes Agées Dépendantes.

Notre mission d’aujourd’hui est sociale :

dire STOP À LA MALTRAITANCE DU PEUPLE FRANÇAIS.

vouloir être les porteurs des voix des plus humbles, de celles et ceux qui ne peuvent se déplacer et qui sont scandalisés, que les 42% des avantages fiscaux soient distribués à seulement 5% de la population, car ce n’est pas notre vision de l’égalité et du respect.

dénoncer cette économie dite ‘libérale’, qui nous trompe par son nom, et brise les plus vaillants et les plus faibles.

Oui à l’économie de marché mais non à la société de marché « .

N’en déplaise au Président de la République Française, les Françaises et les Français n’ont pas voté pour son programme, ils ont voté une nouvelle fois par défaut et désespoir, avec comme preuve deux records :

une abstention la plus haute depuis 1969,

plus de 4 millions de votes blancs et nuls.

Un niveau jamais atteint pour une Présidentielle.

Et ce n’est pas parce que l’on annonce que les Français n’aiment pas les réformes que la France ira mieux, bien au contraire. Mais quand les réformes frappent uniquement le citoyen contribuable, cela porte un nom AGRESSION FISCALE.

Ce climat de défiance inédit, chacun de nous doit en mesurer l’importance, pour se préparer pour les prochaines élections, en considérant que toutes les élections même européennes, ont dorénavant pour vocation le national. 

Avec le Président MACRON, ce n’est pas la marche en avant mais la fuite en reculant. Le destin des Françaises et des Français ne doit pas être de rancœur et de tourment.

Ce n’est pas un scoop, la France est en faillite et malgré cela, tout le monde fait comme si de rien n’était.

De ce fait, les taxes et les impôts continueront d’augmenter pour trois raisons désastreuses :

Il faut rembourser la dette et les intérêts de la dette,

Le train de vie de l’État est en augmentation de plus de 7 milliards d’euros, et ce n’est pas la faute de nos fonctionnaires ou des agents des collectivités,

Toutes les richesses nationales sont vendues à des lobbies, sous des prétextes arrangés, comme prochainement la SNCF, dont la privatisation se fera sur les lignes rentables , les lignes déficitaires restant à la charge des contribuables.

Alors que le Président de la République et son Gouvernement promettaient en chœur l’augmentation fulgurante du pouvoir d’achat, 2018 sera dans les faits une nouvelle année noire pour les Français, qui se rendent compte que leur pouvoir d’achat est en berne. C’est une promesse que nous considérons comme trahie.

Car les 22 milliards d’euros d’impôts supplémentaires que représente à elle seule la hausse de 1,7 point de la CSG, en réalité 23% ; la réduction de 5 euros par mois des APL ; la hausse du prix du tabac, de l’essence, du diesel et du fioul domestique ; la taxe d’apprentissage pour les Très Petite Entreprise ; le coup de rabot à la prestation pour l’accueil du jeune enfant ;et l’augmentation des timbres…représentent un nouveau choc fiscal pour les ménages d’environ 4,5 milliards d’euros.

Il est temps que les femmes et les hommes de ce pays ne soient plus une variable d’ajustement budgétaire mais le centre du projet politique qui leur revient de Droit.

Pour preuve, en net par mois que l’on soit : un célibataire percevant une pension d’invalidité de 1300€, un chef d’exploitation agricole à 1350€, un couple de jeunes retraités totalisant 2000€ , un couple de salariés du privé rémunéré 3500€.

C’est une perte par an suivant le cas de 250€, 523€, 646€ et 1268€.

Les Françaises et les Français ne sont pas dupes de cette communication gouvernementale qui répète matin, midi et soir que leur pouvoir d’achat augmente, alors qu’ils constatent chaque jour tout le contraire.

On entend de la part de nos chroniqueurs spécialistes, que le Président MACRON est un PROBUSINESS, moi je dirais un PROPAUVRETE. 

Si le Président MACRON aimait réellement le Peuple Français dans toute sa diversité : 

il nous indiquerait qu’il faut un budget de 1.424 euros pour une personne seule, pour ne pas être classé pauvre, selon le rapport annuel de l’Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale,

il nous dirait, au lieu de taper sur les plus démunis, qu’il mènerait une guerre sans merci à la fraude fiscale et l’exil fiscal qui représentent au total un manque à gagner de 60 milliards d’euros.

pour la France , compensés par les impôts et les taxes que nous payons.

il mettrait en œuvre immédiatement et non pas au-delà de son mandat, une véritable politique de rééquipement et de conditions de vie pour les Forces Armées,de même que pour les Forces de Sécurité, les personnels de Secours et de la Pénitentiaire,

il s’opposerait au libre-échange, véritable tueur de notre économie nationale, et mettrait fin à la notion de pays tiers qui va permettre avec le MERCOSUR, communauté économique qui regroupe plusieurs pays de l’Amérique du Sud , de concurrencer déloyalement nos agriculteurs déjà en danger de mort économique,

il redéfinirait les critères de calcul de l’INSEE, qui permettent de calculer l’augmentation du coût de la vie, connu également sous l’appellation panier de la ménagère. Tenez-vous bien, cette liste est secrète pour soi-disant éviter toute manipulation , et elle contient pas moins de vingt mille produits.

il ferait preuve de plus de respect pour les personnes âgées, plutôt que de les traiter en boucs émissaires d’une économie nationale malade d’une gestion irresponsable,

il ne serait pas l’instigateur d’une forte réduction des contrats aidés, ayant des répercussions négatives et lourdes de sens sur deux secteurs fondamentaux : le monde associatif et l’école avec des centaines de suppressions de classes.

Nous pourrions continuer encore et encore, pour vous démontrer la casse sociale sans précédent, orchestrée par le Président MACRON et son gouvernement, tout cela en quelques mois. Leur véritable politique c’est de prendre systématiquement dans la poche des Français, tout en sous-estimant les difficultés des plus modestes.

Conscient et révolté de cette brutalité, et ne supportant plus les éternelles tromperies et manipulations, nous profitons de cette tribune et de la présence de la presse, pour énumérer des revendications légitimes et dignes :

Nous demandons que l’INSEE revoie son mode de calcul avec les produits fondamentaux que peut consommer ou utiliser une personne relevant uniquement du seuil de pauvreté,

Nous demandons comme pour les Forces Armées, que soit instauré le Livre Bleu des Forces de Sécurité et de Protection et des personnels de la Pénitentiaire.

Nous demandons que le site national des impôts fasse apparaître sur leur site internet, l’ensemble des taxes et impôts que payent les contribuables sur l’ensemble des territoires, ainsi que les pourcentages appliqués et leurs dates d’application.

Nous demandons l’arrêt total de toutes les ventes d’actifs sur l’ensemble du territoire national, trahison sans précédent de la souveraineté et l’indépendance de la France, avec comme conséquence la faillite de notre économie.

Nous demandons un moratoire sur la dette de la France. La gestion de la France ne doit plus être basée uniquement sur les taxes, impôts et les privatisations, mais sur une véritable politique de réappropriation des richesses nationales, vendues indûment à des groupes internationaux ou nationaux.

Nous demandons comme c’est le cas pour les radars embarqués, l’arrêt immédiat et l’annulation de tous les contrats et cessations d’activités empiétant sur les pouvoirs régaliens de l’Etat.

Nous demandons des mesures immédiates et efficaces financièrement, pour lutter contre la fraude sociale, la fraude fiscale et l’exil fiscal.

Nous demandons la mise en place de la taxe Tobin, seule opposition possible, au transaction financières participant au pillage systématique des économies nationales, dont nous sommes les principales victimes.

Le président de la République doit écouter le message que nous lui envoyons. L’heure n’est plus aux sourires, aux belles envolées lyriques, aux manipulations des chiffres, mais au salut de notre Patrimoine Social et Economique.

La France ne doit pas avancer à coup de bâton, cela serait une infamie historique. 

Voeux du RPF 06 + Rétrospective 2016 (dont bulletin Septembre-Décembre 2016)

La Fédération RPF 06 et sa principale section, celle du RPF Grasse, présentent leurs vœux aux Maralpins et aux Grassois ainsi qu’à l’ensemble des rédactions des médias de la Côte d’Azur et du Maralpin.

Après une année 2016 trouble faite de colère, de larmes et de sang, où notre territoire a été durement touché lors de l’attentat du 14 Juillet à Nice, nous appelons de tous nos vœux à une année marquée par l’optimisme, le courage et de nécessaires discours de vérité débouchant sur des actes forts et concrets. 

Pour nous, il y a toujours « un seul combat » d’actualité pour « une seule patrie » toujours menacée. 

Pour nous, la France doit renouer avec les valeurs qui sont historiquement revendiquées de part et d’autre des départements et communes. 

Ces valeurs sont celles de notre devise nationale mais aussi de la grandeur, du mérite, de l’efficacité, de la compétence et surtout du rassemblement, valeurs qui se sont perdues chez nos dirigeants nationaux et certains dirigeants locaux au fil du temps. 

Winston Churchill disait :

«Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur ».

#BonneAnnée2017 !

Franck BARBEY

Conseiller Municipal et Communautaire (majorités de Grasse et CAPG)

Coordinateur Régional PACA et Responsable RPF 9° Circonscription 06

et Jean-René LAGET

Délégué Départemental RPF Jeunes 06 (RPFJ 06) et Responsable RPF 2° et 7° Circo 06

RETROSPECTIVE 2016 :

Tout d’abord Janvier à Avril 2016 :

http://06.rpf-site.fr/bulletin-dinformation-des-actions-et-participations-du-rpf-06-rpfj-06-de-janvier-a-avril-2016/

et Mai à Août 2016 : 

http://06.rpf-site.fr/bulletin-dinformation-des-actions-et-participations-du-rpf-06-rpfj-06-de-mai-a-aout-2016/

Enfin :

Bulletin d’information des actions et participations du RPF 06 / RPFJ 06 Septembre à Décembre 2016 : 

La vie dans les Alpes-Maritimes a peu à peu repris son cours après un Eté sanglant marqué par l’attentat de la Promenade des Anglais de Nice le 14 Juillet 2016 (86 victimes dont une ancienne colistière de Gilles RENOUX aux Municipales de 2014 à Gattières, lui qui fut aussi notre candidat aux Départementales de Nice 3 en Mars 2015).

Plus rien ne sera jamais pareil. D’autant plus que la vérité sur l’état de la radicalisation dans notre département se fait de plus en plus pressante : notre territoire est incontestablement le plus en danger de France (Nice, Cannes, Le Cannet, Grasse, Vallauris…) et la situation au sein de ses prisons en est un parfait indicateur.

Notre fédération continue sur sa lancée, pour un développement à l’échelle départementale après la renaissance dans l’Ouest du territoire maralpin.

Un parti et une fédération dont les élus et responsables non élus sont aussi disponibles que des maires et adjoints, parfois plus, plus présents, disponibles, visibles et à l’écoute que des conseillers départementaux, conseillers régionaux, des présidents de conseils départementaux, régionaux, que des parlementaires (députés et sénateurs bien souvent invisibles dans leur circonscription, sans pour autant être à Paris) ou députés européens, totalement inconnus au bataillon. 

Egalement, quand nous y sommes :

Où sont les partis « ni système ni extrême » ?

Où sont les « ni Droite ni Gauche » mais au delà ?

Où sont les « rassembleurs » ?

Où sont les « démocrates » ?

Où sont les « républicains » qui devraient, se disant comme tel, vivre corps et âme un engagement 24h/24 et 7j/7 de la Politique comme on en avait la conception en 1789 ? 

Où sont les revendiqués « patriotes » et « identitaires » lors des commémorations dédiées aux vrais patriotes et identitaires, peu importe présidées par qui, puisque les porte-drapeaux, anciens combattants, résistants et déportés sont là, eux, pour faire vivre ce souvenir de manière objective, désintéressée et sincère.

Nous, nous sommes là avec eux.

Nous, Gaullistes du RPF 06, nous sommes là.

Avec la fédération 34 (Hérault) elle est l’une des plus dynamiques de France, avec des responsables assurant une présence et une écoute continues auprès des concitoyens.

Par ailleurs, la fédération 06 sera désormais, chaque mois de Juin, celle d’accueil de tous les Gaullistes de France voulant célébrer le souvenir d’un grand homme, patron historique du Rassemblement Pour la France : Charles PASQUA.

Elle sera aussi représentée cette année à Colombey lors du 46° anniversaire de la Mort du Général de GAULLE.

Rendez-vous également dans la rubrique « dans les médias » pour prendre connaissance de tous nos nouveaux passages et articles presse et web.

A noter dans les descriptions :

Franck : Franck BARBEY 

Membre du Bureau Politique RPF Officiel

Délégué National aux Fédérations

Coordinateur PACA

Responsable de la 9° Circonscription des Alpes Maritimes

Conseiller Municipal de Grasse et Conseiller Communautaire (CAPG (Pays de Grasse)), majorités LR – RPF Off – DLF – UDI

Jean-René : Jean-René LAGET 

Membre du Bureau Politique RPF Officiel

Délégué National des RPFJ (RPF Jeunes)

Délégué Départemental des RPFJ 06

Responsable des 2° et 7° Circonscription des Alpes Maritimes.

Sur chaque plaquette photo, cliquer dessus pour agrandissement :

Remise des distinctions du Mérite et du Dévouement Français, donnée à : Nice (le CUM) le 2 Septembre 2016 : 

Jean-René assistait à cette cérémonie menée par le Président national Jean-Paul de BERNIS et son Délégué Départemental Alain BIDEAUX, également artiste et Président de l’Aigle de Nice International.

72° Anniversaire de la Libération de Menton, le 8 Septembre 2016 : 

Jean-René y assistait, comme en 2014 et 2015.

En se rendant à Menton, il est d’abord passé par Nice pour découvrir le lieu d’hommage et de recueillement pour les victimes de l’attentat du 14 Juillet 2016 : 

Pèlerinage de Notre Dame de Valcluse 2016 + bénédiction des rosiers Centifolia dans le jardin de la communauté des Béatitudes, donnés sur : Grasse et Auribeau-sur-Siagne (Sanctuaire Notre Dame de Valcluse) le 10 Septembre 2016 : 

Jean-René y participait, comme en 2014 et 2015.

Exposition (Vernissage) de l’Aigle de Nice International, donné(e) à : Grasse (Palais des Congrès) le 13 Septembre 2016 : 

Jean-René assistait au vernissage de l’exposition, donné en présence du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire d’agglomération LR – RPF Off – DLF – UDI), de Richard CONTE, Conseiller Municipal DVD d’opposition de Villefranche-sur-Mer et Alain BIDEAUX, Président fondateur et Commissaire Général de l’Aigle de Nice International (et une partie de son bureau).

Forum des Associations, donné à : Grasse (Cours Honoré Cresp) le 17 Septembre 2016 : 

Jean-René l’a visité et est allé à la rencontre des associations et de leurs responsables pour entendre leurs attentes, s’informer sur leurs actions et réussites.

Conseil Municipal, donné à : Grasse (Palais des Congrès) le 20 Septembre 2016 : 

Franck y siégeait, Jean-René y assistait.

Arrivée de la Flamme de l’Amitié à : Grasse (Cours Honoré Cresp) le 20 Septembre 2016 :  

Jean-René y assistait. Une cérémonie présidée par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire d’agglomération LR – RPF Off – DLF – UDI).

Fête de la Marine – Amiral de Grasse, donnée à : Grasse (Cours Honoré Cresp) le 25 Septembre 2016 : 

Jean-René y assistait. Une cérémonie présidée par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire d’agglomération LR – RPF Off – DLF – UDI), donnée en présence du Maire DVD du Bar sur Loup et Vice-Président de la CASA, Richard RIBEIRO.

Fête de la Marine – Amiral de Grasse, donnée au : Bar sur Loup (Place principale) le 25 Septembre 2016 : 

Jean-René y assistait. Une cérémonie présidée par le Maire DVD du Bar sur Loup et Vice-Président de la CASA, Richard RIBEIRO en présence d’Ali AMRANE, Conseiller Municipal de Grasse délégué aux Anciens Combattants et Président du Comité Paca des Harkis et descendants. 

Présentation des restaurations de statues de saints de la Cathédrale Notre Dame du Puy, donnée à : Grasse le 30 Septembre 2016 : 

Jean-René y assistait. Il s’agissait de la présentation des statues restaurées de Saint Jérôme (statue de fin du XVI ° siècle, en version Docteur de l’Eglise (avec son livre et son lion)) et de Sainte Catherine d’Alexandrie (statue de début du XVI° siècle, sainte vénérée notamment par la communauté capverdienne de Grasse ) à la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse.

Des statues restaurées par Cyril AUGIER, présentées par Brigitte MANDRINO, Conservatrice des Antiquités et Objets d’Art des Alpes-Maritimes .

Cérémonie donnée à l’initiative de l’ Association des Amis de la Cathédrale et de son Président Xavier CHARABOT, présidée par le curé-archiprêtre de la Paroisse Saint Honorat, Cyril GELEY.

En présence du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire d’agglomération LR – RPF Off – DLF – UDI) et de Pascal PELLEGRINO, Adjoint (entre autres) des quartiers de Magagnosc et Saint Mathieu.

Inauguration de l’Auberge de Provence donnée à : Plascassier (Grasse) le 1er Octobre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Cocktail d’inauguration de l’Auberge de Provence des sympathiques Monsieur et Madame GRAZIOTTI, auberge se trouvant sur la place du hameau de Plascassier (2 Place Saint Donat).

Donnée en présence :

du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD,

de la Députée-Maire du Cannet, Michèle TABAROT,

du Vice-Président du Conseil Régional de PACA, Philippe TABAROT,

de l’Adjoint chargé des Sports, Gilles RONDONI,

de l’Adjointe chargée du quartier des Marronniers ainsi que des Affaires Générales, de l’Etat Civil, des Cimetières et des Elections, Brigitte VIDAL,

de l’Adjoint à la Jeunesse et aux Sports, aux Manifestations, Finances, Salle des Fêtes, Commerces et Artisanat et Correspondant Défense et Transport de Spéracèdes, Jean-Marc MACARIO,

du Conseiller Municipal délégué chargé du hameau de Plascassier et de l’optimisation des moyens et des services de l’Administration, Jean-Paul CAMERANO,

de la Conseillère Municipale déléguée chargée du hameau du Plan de Grasse et de l’Agriculture, Marguerite VIALE,

du Conseiller Municipal délégué chargé du projet de promotion des jeunes (Cité Rêves), Chems SALLAH,

du Conseiller Municipal d’opposition de Mouans-Sartoux Christophe CHALIER (leader de l’Opposition de Droite au Conseil),

des responsables politiques et associatifs,

et des Grassois.

Présentation de la restauration du Monument aux Morts de Plascassier, donnée à : Grasse le 1er Octobre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Un monument restauré présenté au Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD par Jean-Marie ROUVIER, Christian VIRLY (associations « Connaissance et Sauvegarde des Oratoires » et « Compagnons du Patrimoine du Pays de Grasse »), en présence de :

de la Députée-Maire du Cannet, Michèle TABAROT,

de l’Adjointe chargée du quartier des Marronniers ainsi que des Affaires Générales, de l’Etat Civil, des Cimetières et des Elections, Brigitte VIDAL,

du Conseiller Municipal délégué chargé du hameau de Plascassier et de l’optimisation des moyens et des services de l’Administration, Jean-Paul CAMERANO,

de la Conseillère Municipale déléguée chargée du hameau du Plan de Grasse et de l’Agriculture, Marguerite VIALE.

Un fabuleux travail, je félicite Jean-Marie et Christian, Christian que je connais également comme Porte-Drapeau de la Fondation de la France Libre au sein des Porte-Drapeaux de France 06, de toutes les commémorations en Pays de Grasse.

Bourse Militaria 2016, donnée au : Cours Honoré Cresp (Grasse) le 02 Octobre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Conférence et démonstration de chiens guides d’aveugles donnée à : la Résidence Orpéa – Les Jardins de Grasse (Grasse) le 05 Octobre 2016 : 

Jean-René y assistait, notamment par conviction en faveur de la cause du handicap.

Il s’agissait d’une conférence et démonstration de l’EMCGA (Ecole Méditerranéenne de Chiens Guides d’Aveugles) (située à Biot mais particulièrement bien représentée à Grasse) données par son Président Bernard LAMBERT et son Vice-Président Gérard STUERGA (non voyant) à la Résidence ORPEA les Jardins de Grasse qui inaugure ses nouveaux cycles de conférences.

Conférence et démonstration données devant les résidents, le journaliste de Nice Matin et des Grassois.

Conférence sur la requalification de l’Avenue Thiers donnée au : Palais des Congrès (Grasse) le 05 Octobre 2016 : 

Franck et Jean-René y assistaient

Exposition matériels de transmissions militaires, donnée au : Palais des Congrès (Grasse) le 08 Octobre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Exposition Carlos Marcano, donnée à : la Villa Saint Hilaire (Grasse) le 12 Octobre 2016 : 

Jean-René est allé la visiter et admirer.

1ères Journées Napoléoniennes, données au : Palais des Congrès (Grasse) le 12 Octobre 2016 : 

Jean-René est allé la visiter et admirer. Donnée en partenariat avec la Ville de Grasse, l’ANERN (Action Nationale des Elus de la Route Napoléon) et le Souvenir Napoléonien.

13° Fête de la Courge, donnée à Châteauneuf (de Grasse) le 16 Octobre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Une fête pleine de senteurs, de saveurs, d’artisanat, de musiques, d’authenticité… et d’opportunités de bonnes actions.

Il s’est ainsi laissé tenter par un Tintin en pâte à sel magnétique, réalisé pour le thème de la Fête de la Courge et par une carte postale des Scouts Guides de France, pour soutenir leur action.

Lou Museon de San Bastian, donné à Châteauneuf (de Grasse) le 16 Octobre 2016 : 

Jean-René l’a visité.

Inauguration de la Stèle des Porte-Drapeaux de France, donnée au : Cimetière Sainte Brigitte (Grasse) le 19 Octobre 2016 : 

Franck et Jean-René y assistaient.

Inauguration de la stèle du Jardin du Souvenir et à la Mémoire des Porte-Drapeaux au Cimetière Sainte Brigitte, un lieu d’hommage proposé par deux présidents :

René ANDREUX, Président du Corps Expéditionnaire Français en Italie, qui souhaitait un « Jardin du Souvenir » pour que les anciens combattants puissent y déposer une partie de leurs cendres

et Paul DEMARCHI, Président des Porte-Drapeaux de France 06, souhaitant un monument à la mémoire des Porte-Drapeaux, pouvant aussi accueillir une partie des cendres des Porte-Drapeaux et du Monde Combattant et Patriotique.

Un monument, financé et réalisé grâce à des dons, inauguré en présence du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, en présence :

de Jean-Marie BELVEDERE, Brigitte VIDAL, Marguerite VIALE, Ali AMRANE et Annie OGGERO-MAIRE pour la majorité municipale et communautaire (LR – RPF Off – DLF – UDI)

de Stéphane CASSARINI, à la fois Président du Souvenir Français de Grasse et Conseiller Municipal d’opposition DVD,

des responsables politiques et associatifs,

des Grassois et Maralpins.

Cette stèle « Jardin du Souvenir » / Monument hommage :

l’ensemble de la construction (4500€) a été réalisé gratuitement par Gérard MANCINI,

don de 600€ par Noël DEMICHELIS,

plaques en marbre réalisées par Patrice ANACARIO pour un montant de 600€,

plaques réalisées par la société HUMAWEB de Saint Mandé en région parisienne (300€)

sans oublier les services de la ville.

Lancement de la fibre optique PTHD 06, donnée à : Peymeinade, le 20 Octobre 2016 : 

Franck et Jean-René y assistaient.

Il s’agissait du lancement des travaux de déploiement de la fibre optique du Plan Très Haut Débit 06 au sein de la CAPG, la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse.

Le chantier, confié au SICTIAM, concernera 18 communes. Les premiers travaux sont en cours dans les communes de Peymeinade et Saint Vallier de Thiey. Ils continueront avec Saint Cézaire sur Siagne et le Tignet pour se terminer par le Haut Pays.

Les déploiements FTTH, c’est le plan 2017-2021 qui vise à permettre à chaque citoyen et chaque entreprise d’accéder à la haute technologie, au partage d’informations et de données, au remplacement des dépenses trajets et papier.

Il a été lancé en présence :

du Sous-Préfet de l’Arrondissement de Grasse, Philippe CASTANET,

du Député de la Nation et Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, Eric CIOTTI,

du Député de la Nation, 1° Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, Maire de Péone-Valberg et Président du SICTIAM, Charles-Ange GINESY,

de la Vice-Présidente de la Région Paca Déléguée à l’Economie Numérique et aux Nouvelles Technologies et Adjointe au Maire de Cannes, Françoise BRUNETEAUX,

du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorité LR – RPF Off – DLF – UDI),

du Maire de Peymeinade et Vice-Président de la CAPG, Gérard DELHOMEZ,

d’élus de la CAPG,

d’élus des majorités municipales de Grasse et de Peymeinade,

de responsables politiques, associatifs et économiques,

et de Maralpins.

Réception nouvel habillage Régie des Parkings Grassois, donnée à : Grasse le 21 Octobre 2016 : 

Franck y assistait.

Donnée en présence du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD.

Vernissage exposition de l’Aigle de Nice International, donné à : l’Espace Neptune (St Jean Cap Ferrat) le 22 Octobre 2016 :  

Jean-René y assistait.

Un vernissage donné en présence :

de Philippe MARI, Adjoint représentant le Maire de St Jean Cap Ferrat et Conseiller MNCA Jean-François DIETERICH, excusé pour raison de santé,

de Richard CONTE, Conseiller Municipal d’opposition DVD de Villefranche-sur-Mer,

d’Alain BIDEAUX, Président Fondateur Commissaire Général de l’Aigle de Nice International, artiste et comédien

du Conseil d’Administration de l’Aigle de Nice International,

de la presse et des médias,

de responsables politiques, associatifs et économiques,

et d’habitants et touristes.

Assemblée Générale association de sous-officiers de réserve, donnée à : Mandelieu le 22 Octobre 2016 : 

Franck y assistait.

Basse-Cour 2016 (SACA) donnée à : l’Espace Chiris (Grasse) le 23 Octobre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Cette exposition fêtait ce week-end là son 20° anniversaire en chanson avec David CASADO et sa chanson dédiée à Grasse lors de la remise des prix.

Une remise des prix en présence de :

Pascal PELLEGRINO, Adjoint au Maire de Grasse chargé des quartiers de Magagnosc et Saint Mathieu ainsi que de la gestion du domaine public, de la voirie, de la circulation et du stationnement,

Annie OGGERO-MAIRE, Conseillère Municipale déléguée chargée de la Vie Associative,

des responsables politiques et associatifs,

de Chantal ROUX, Directrice de GALIMARD,

de Miss Grasse 2016 Anais LEPRETRE et ses dauphines

des Grassois et Maralpins (dont les éleveurs).

Village des Sciences 2016, donné au : Palais des Congrès (Antibes) le 23 Octobre 2016 :  

Jean-René y assistait.

De nombreux stands, des démonstrations, des acteurs économiques et scientifiques, des chercheurs, des amateurs passionnés, des conférenciers et Qwant, un moteur de recherche 100% français implanté à Nice et à Paris, qui a pour but de rivaliser avec les plus grands dont Google et Yahoo.

Marche de la Colère / Manif Police, donnée à : Nice, le 26 Octobre 2016 : 

Jean-René y participait.

Le trajet a été effectué par des centaines de personnes depuis la Place Masséna jusqu’au Palais de la Préfecture (également connu sous les noms de « Palais Sarde », « Palais des Rois de Sardaigne » et « Palais des Ducs de Savoie »).

Pour les policiers avec qui il a discuté, leurs problèmes politiques responsables de leurs problèmes généraux s’appellent PS, UDI et LR. C’est un rejet des trois formations les plus « traditionnelles » dans l’échiquier politique français.

Cependant, ils assurent que ce n’est pas pour autant qu’ils sont prêts à se tourner vers le FN contrairement à ce que Jean-Christophe Cambadélis et certains médias ont pu dire.

Ils ne le feront qu’en « ultime recours et de manière contestataire », notamment en 2017 pour bien marquer leur grogne.

Mais ils attendent surtout… d’autres partis.

Autant vous dire que la venue de notre parti à cette manifestation a été appréciée (ce qui, soyons honnêtes, ne veut pas dire « adhésion »). 

Le RPF 06 ? On en parle aussi dans le Midi Libre, si si : 28/10/16 – Edition Béziers : 

Culte de la Cité (Protestants), donné à : l’Action Biblique de Grasse, le 28 Octobre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Culte de la Cité, cette année donné à l’Action Biblique de Grasse (Eglise protestante évangélique).

Le Culte de la Cité, événement ancien, rendez-vous annuel initié par l’Eglise Protestante Unie de France (communion luthéro-réformée du Protestantisme en France), est un moment de rencontre fort, un espace de dialogue entre les pouvoirs publics, hommes de responsabilités publiques et d’engagement et les protestants d’une ville.

La ville de Grasse a cette particularité historique de pouvoir compter sur un Christianisme partagé entre une importante communauté catholique et une importante communauté protestante, sans oublier bien entendu les orthodoxes.

Le choix de la date de cette célébration correspond à la période de l’année : celle de la publication des 95 thèses de Martin LUTHER :

«La diffusion de la Dispute de Martin Luther sur la puissance des indulgences, plus connue comme les 95 thèses, a déclenché la Réforme protestante en Allemagne. Le document a été placardé à la porte de l’église de Wittemberg le 31 Octobre 1517. », autrement dit : les 500 ans cette année.

Le Culte de la Cité a été conduit cette année par le Pasteur Frédéric BICAN, qu’il remercie pour son accueil chaleureux et pour sa visite guidée du lieu de culte de sa communauté, un lieu de culte à l’organisation remarquable, pour dire mieux : modèle.

Culte de la Cité célébré en présence :

pour les autres politiques présents lors de la célébration du culte :

du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD,

de l’Adjoint chargé des quartiers de Magagnosc et de Saint Mathieu ainsi que de la gestion du domaine public, de la voirie, de la circulation et du stationnement, Pascal PELLEGRINO,

pour les autres responsables religieux de la ville présents lors de la célébration du culte :

pour les différents cultes protestants de la ville :

le Pasteur Christian BARBERY, de l’Eglise Protestante Unie Grasse – Vence (Eglise réformée et luthérienne), qui a pris la parole lors de cette célébration et qu’il remercie pour son propos d’introduction et de présentation au public célébrant,

le Pasteur John VICINI de l’Eglise Tzigane du Plan de Grasse, de la Mission Evangélique des Tziganes de France « Vie et Lumière » (METF), qui nous a chanté un très beau cantique à la guitare (j’avais déjà assisté à une de leurs messes le Dimanche),

du Pasteur Mak MENGI, de l’Assemblée de Dieu Grasse (AdD Grasse), Eglise Evangélique de Pentecôte (qui a pris la parole),

de l’Aumônier des Prisons à la Maison d’Arrêt de Grasse, Thierry CRONFALT (qui a pris la parole et a adressé une prière pour un détenu en grande difficulté de vie),

pour les catholiques : le Père Cyril GELEY, curé-archiprêtre de la paroisse Saint Honorat, il célèbre notamment les messes à la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse, chargé des mariages, du catéchisme de la maternelle au primaire à l’Institut Fénelon,

pour les orthodoxes : le Père Gontran POUSSOU, de l’Eglise Orthodoxe de Grasse / Mission Orthodoxe de Grasse (Métropole Orthodoxe Roumaine d’Europe Occidentale et Méridionale),

en présence de responsables associatifs et associatifs religieux.

Il remercie également son ami Robert DI-PASQUALE, qui le convie, le tient régulièrement informé des cultes, célébrations et des actions menées pour la défense des chrétiens persécutés dans le monde (notamment son engagement avec l’ONG – « Portes Ouvertes ».)

Présentation de l’Action Biblique qui accueillait cette année le Culte de la Cité :

« L’Action Biblique est une œuvre missionnaire fondée au début du XXème siècle par Hugh Edward ALEXANDER. L’objectif premier de cette œuvre est de faire connaître la Bible le plus largement possible, notamment en l’éditant et en la vendant à prix coûtant dans des Maisons de la Bible.

De cette évangélisation, entreprise d’abord en Suisse puis en France, sont nées plusieurs églises Action Biblique, dont celle de Grasse, dans les années 30.

En France, les évangéliques représentent (en 2010) 460.000 pratiquants, répartis dans environs 2300 églises locales (plus 500 lieux de cultes épisodiques). »

Commémoration de la Toussaint, donnée à : Grasse le 1er Novembre 2016 :  

Jean-René y assistait.

Commémoration et cérémonies de la Toussaint données sur différents points de recueillement et du souvenir à Grasse :

Monument aux Morts Place du Petit Puy,

Monument des Martyrs et Héros de la Résistance partie basse du Cours Honoré Cresp,

Cimetière Sainte Brigitte (Carré Militaire 14-18, divers monuments et stèles dont le Monument des Porte-Drapeaux et celui d’AFN),

et le Cimetière des Roumiguières (Stèle du Souvenir Français).

Une commémoration et des cérémonies présidées par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire LR – RPF Off – DLF – UDI)

en présence de :

d’une représentante de la majorité régionale de Paca,

d’élus de la majorité municipale grassoise et communautaire CAPG,

de Stéphane CASSARINI, en tant que Conseiller Municipal DVD d’opposition et Président du Souvenir Français de Grasse,

des responsables politiques et associatifs,

de Paul DEMARCHI, Président Délégué Départemental des Porte-Drapeaux de France 06 et les Porte-Drapeaux de France 06 / Section Pays de Grasse,

du Colonel Albert CERATO, Président des Anciens Combattants du Pays de Grasse,

de Gérard BIANCONI, Président de la Section de Grasse de l’UNSOR (Union Nationale des Sous-Officiers en Retraite),

d’Anais LEPRETRE, Miss Grasse 2016,

de l’Association des Vieilles Familles Grassoises et de Lei Basso Luserno,

des Grassois et Maralpins.

Fête des Morts selon la tradition mexicaine, donnée à : la crypte de la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse, le 4 Novembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Fête des Morts selon la tradition mexicaine donnée à la crypte de la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse par les associations AFEAL (Association France Espagne Amérique Latine) et Charamusca (promotion culturelle du Mexique).

AFEAL, ce sont :

des cours de flamenco, d’espagnol, des films en VOSTF, des cafés espagnols, des fêtes et rencontres, une bibliothèque bilingue, des randonnées bilingues, des conférences et séjours et une équipe dynamique et motivée, avec Gigi LEICIAGA (entre autres), Gigi que je remercie pour son accueil toujours chaleureux.

CHARAMUSCA, c’est :

la promotion culturelle du Mexique, des fêtes traditionnelles, des expositions d’art mexicain, des ateliers de papel picado, des dégustations et bien d’autres choses, avec une équipe toute aussi dynamique et motivée.

Une fête, comme un vernissage lancés en présence de :

Nicole NUTINI, Adjointe chargée des fluides, de l’eau (entre autres) et Vice-Présidente de la CAPG, représentant le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, actuellement au Marathon de New York avec la délégation « Grasse à New York »,

Brigitte VIDAL, Adjointe chargée du quartier des Marronniers ainsi que des Affaires Générales, de l’Etat Civil, des cimetières et des élections,

Jean-Paul CAMERANO, Conseiller Municipal chargé du hameau de Plascassier et de l’optimisation des moyens et des services de l’Administration,

Jocelyne BUSTAMENTE, Conseillère Municipale déléguée chargée du Conservatoire de Musique,

de responsables politiques et associatifs, dont Roger GUIGNARD, Président du Forum des Associations,

des artistes et œuvres des artistes :

Les Mexicaines :

Suzanne DECREME

Sandra RAMOS,

1000DRED,

Le Français :

ALL (Alain FAITOT)

L’Artisanat Mademoiselle CALAVERA par Cristina,

des bénévoles, des Mexicains, des Grassois et Maralpins.

Article Nice Matin sur la participation de Franck BARBEY à la conférence donnée à Saint Jacques sur le lancement de la fibre optique – Novembre 2016 : 

Colombey 2016, donné à : Colombey-les-Deux-Eglises (Haute Marne) le 9 Novembre 2016 :

Jean-René faisait partie de la délégation 2016 qui est allée déposer la gerbe aux couleurs du parti sur la tombe du Général de GAULLE. Il est aussi allé se recueillir au Mémorial de GAULLE : 

Le lendemain 10 Novembre 2016 il passait dans le Journal de Haute-Marne : 

Soirée Beaujolais Nouveau 2016, donnée à : la Salle sous le Cours Honoré Cresp à : Grasse le 17 Novembre 2016 : 

Soirée donnée par le Lions Club de Grasse au profit des sapeurs-pompiers du Pays Grassois. Franck y participait.

URBAN DH 2016, donné à : Grasse le 20 Novembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

L’Urban DH, LA rencontre grassoise du VTT Urbain.

L’Edition 2016 suivait certes le même parcours qu’en 2015 mais le défi et les pilotes font d’une année à l’autre la différence.

Félicitations :

aux champions cadets, masters, juniors, séniors et dames salués par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG Jérôme VIAUD,

à Philippe ESQUIROL pour DT Swiss France, un partenaire incontournable,

aux collectivités locales pour leurs participations financières,

aux différentes entreprises partenaires de l’événement :

PIZZORNO Environnement, la Compagnie de Phalsbourg, Briconautes, GammVert, la SG, le Centre Leclerc, Alain PONS, le Café qui roule, l’Hôtel Mandarina et l’Agence de Provence,

Xtrem Events et son Président Patrick BOYER, organisateurs de l’évenement,

ainsi que les différents services municipaux et bénévoles qui se sont mobilisés nombreux pour la réussite de cette Edition.

Soutien renouvelé à François FILLON – Article Nice Matin – à : Grasse le 23 Novembre 2016 :  

Marché de Noël 2016 de Saint Antoine – à : Grasse le 03 Décembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Comme chaque année, ce marché de Noël regroupe de très nombreux stands et exposants pour le bonheur des petits comme des plus grands.

Il a été inauguré par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire LR – RPF Off – DLF – UDI) et Serge PERCHERON, Conseiller Municipal délégué chargé du quartier de Saint Antoine, en présence :

pour la majorité municipale grassoise de :

Pascal PELLEGRINO, Adjoint chargé des quartiers de Magagnosc et Saint Mathieu ainsi que de la gestion du domaine public, de la voirie, de la circulation et du stationnement,

Jean-Marc GARNIER, Adjoint chargé des quartiers de Saint Jacques et Sainte Anne ainsi que de la gestion des espaces forestiers,

Jean-Paul CAMERANO, Conseiller Municipal délégué du hameau de Plascassier ainsi que de l’optimisation des moyens et services de l’administration,

Muriel CHABERT, Conseillère Municipale déléguée chargée des espaces verts, des jardins, de la signalétique, de l’esthétique urbaine, de la publicité et de l’affichage,

Annie OGGERO-MAIRE, Conseillère Municipale déléguée chargée de la vie associative,

ainsi que de :

Jean-Marc MACARIO, 3° Adjoint de Spéracèdes délégué à la jeunesse, aux sports, aux manifestations, aux finances, à la Salle des Fêtes, aux commerces, à l’Artisanat, aux transports et correspondant Défense

et Christophe CHALIER, Suppléant Parlementaire de la Député-Maire du Cannet Michèle TABAROT, Conseiller Municipal d’opposition LR à Mouans-Sartoux,

sans oublier :

les responsables politiques et associatifs,

Hervé CHOSSON, Responsable Administratif et Managérial de la Police Municipale, assisté et accompagné du Responsable Opérationnel François BORELLA,

les membres du COF (Comité des Fêtes) de Saint Antoine, bénévoles dévoués à la réussite de cette manifestation qu’il faut saluer et remercier comme il se doit,

Miss Grasse 2016 Anais LEPRETRE, ses dauphines et des miss de quartiers et hameaux

ainsi que les Grassois et Maralpins.

Messe de Noël à l’Action Biblique – à : Grasse le 04 Décembre 2016 : 

Jean-René y participait.

Messe de Noël donnée par l’Action Biblique de Grasse (Eglise Protestante Evangélique) et menée par le Pasteur Frédéric BICAN.

Une messe de Noël chaleureuse où la foi est reçue comme un don transformé en espoir que chacun partage avec les autres en retour,

au moment où les Chrétiens sont plus persécutés que jamais partout dans le monde,

au moment où certains médias n’hésitent pas à véhiculer la haine, à terroriser intellectuellement les autres pour imposer leur point de vue sur la Laicité… mais aussi un athéisme qui n’a rien de personnel, qui est partisan, militant, dogmatique et dictatorial,

au moment où les tenants de la chienlit, du désordre social comme sociétal sont prêts à tout avant le dépôt de bilan pour piétiner les traditions, bafouer les valeurs vers lesquelles leurs anciens amis et camarades, trahis, se tournent,

cela ne peut que faire le plus grand bien !

Présentation de l’Action Biblique :

« L’Action Biblique est une œuvre missionnaire fondée au début du XXème siècle par Hugh Edward ALEXANDER. L’objectif premier de cette œuvre est de faire connaître la Bible le plus largement possible, notamment en l’éditant et en la vendant à prix coûtant dans des Maisons de la Bible.

De cette évangélisation, entreprise d’abord en Suisse puis en France, sont nées plusieurs églises Action Biblique, dont celle de Grasse, dans les années 30.

En France, les évangéliques représentent (en 2010) 460.000 pratiquants, répartis dans environs 2300 églises locales (plus 500 lieux de cultes épisodiques). »

Cérémonies pour les Morts de la Guerre d’Algérie – données à : Grasse le 05 Décembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Commémoration et cérémonies données à Grasse pour les Morts pour la France durant la Guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.

Cette date est une réponse directe à ceux qui veulent imposer la date du 19 Mars 1962 comme fin officielle des conflits alors que des victimes sont tombées bien après cette date (notamment la fusillade de la Rue d’Isly (26 Mars 1962) comme le massacre d’Oran (5 Juillet 1962)).

Commémoration et cérémonies débutées par une messe pour les victimes donnée en la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse et célébrée par le Père Cyril GELEY, Curé-Archiprêtre de la Paroisse Saint Honorat, où fut notamment entonnée la « Prière pour la Paix » rédigée par l’ancien Pape, Saint Jean-Paul II

et ensuite présidées par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire LR – RPF Off – DLF – UDI) sur différents points de mémoire de la ville :

la Place du Petit Puy et son Monument aux Morts,

le Cimetière Sainte Brigitte et son Monument aux Morts

et la Stèle du Carré des Harkis au Cimetière des Roumiguières

en présence de :

Muriel DI BARI, Conseillère Régionale de la majorité de PACA, Adjointe du Cannet aux Finances, aux budgets communaux et à la Palestre, pour la Présidence de Région,

pour la majorité municipale grassoise et communautaire CAPG :

Cyril DAUPHOUD, Adjoint chargé du quartier des Aspres et des Fleurs de Grasse, de l’Innovation Technologique et de l’Aménagement Numérique,

Pascal PELLEGRINO, Adjoint chargé des quartiers de Magagnosc et Saint Mathieu ainsi que de la gestion du domaine public, de la voirie, de la circulation et du stationnement,

Brigitte VIDAL, Adjointe chargée du quartier des Marronniers ainsi que des Affaires Générales, de l’Etat Civil, des Cimetières et des Elections,

Ali AMRANE, Conseiller Municipal délégué chargé des Affaires Militaires et des Anciens Combattants, Président du Collectif des Alpes-Maritimes des Associations de Harkis et Président du Comité PACA,

Jean-François LAPORTE, Conseiller Municipal délégué chargé des bâtiments communaux, Responsable DLF de la 9° Circonscription des Alpes-Maritimes,

des responsables politiques et associatifs dont :

Annie MANZANO, représentant le Président de l’ANFANOMA, Association Nationale des Français d’Afrique du Nord, d’Outremer et de leurs amis, Rémy FRANCOIS,

le Colonel Albert CERATO, Président de l’Association des Anciens Combattants du Pays Grassois et Amis,

Rémi KRISANAZ, Président de l’Association Historique du Pays de Grasse,

Paul DEMARCHI, Président Délégué Départemental des Porte-Drapeaux de France 06 et les porte-drapeaux,

des Grassois et Maralpins

sans oublier la présence d’Hervé CHOSSON, Directeur de la Police Municipale, responsable administratif et managérial et ses hommes, qui assurent la sécurité de tous lors des manifestations et commémorations données sur la ville.

Lancement des illuminations de Noël 2016, donnée à : Grasse le 06 Décembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Lancement officiel des illuminations de Noël de Grasse par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD depuis la Place du Clavecin.

En présence d’élus des majorités municipale et communautaire CAPG, de responsables politiques et associatifs, de la Police Municipale, de membres du personnel municipal et de Grassois et Maralpins.

Plus de 400 motifs lumineux sont installés partout en ville, dont 99% fonctionnent avec des LED.

Lancement des travaux de la ligne SNCF Cannes – Grasse, donné à : Grasse le 07 Décembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Lancement donné à la Gare SNCF de Grasse sous l’impulsion du :

Sous-Préfet de l’Arrondissement de Grasse Philippe CASTANET, représentant le Préfet des Alpes-Maritimes Georges-François LECLERC et le Préfet de Région Stéphane BOUILLON,

du Président de la Région PACA (et Président de la Métropole de Nice Côte d’Azur),

du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale grassoise et communautaire CAPG LR – RPF Off – DLF – UDI) représentant le Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Député de la Nation (1° Circonscription) Eric CIOTTI,

en présence de :

Philippe TABAROT, Vice-Président de la Région PACA en charge des transports, de l’Intermodalité et des déplacements,

Richard GALY, Maire de Mougins, Président de la Commission Rayonnement Culturel de la Région PACA, 1° Vice-Président de Cannes Pays de Lérins représentant Bernard BROCHAND, Député de la Nation (8° Circonscription) et Président de Cannes Pays de Lérins,

Marie-Louise GOURDON, Conseillère Départementale PS / Union de la Gauche / DVG du canton de Grasse II, Vice-Présidente de la CAPG en charge de l’habitat et Adjointe au Maire de Mouans-Sartoux en charge de la Culture,

Jean-Marc DELIA, Maire de Saint Vallier-de-Thiey, 1er Vice-Président de la CAPG,

Jean-Marc MACARIO, Adjoint au Maire de Spéracèdes en charge de la Jeunesse et des sports, des manifestations, des finances, de la Salle des Fêtes, des commerces, de l’Artisanat, des transports et Correspondant Défense,

Christophe CHALIER, Conseiller Municipal LR d’opposition de Mouans-Sartoux, Suppléant Parlementaire de la Députée-Maire du Cannet Michèle TABAROT, qu’il représentait à ce lancement,

d’élus grassois de la majorité municipale et de la majorité communautaire CAPG :

Dominique BOURRET, Adjointe chargée de la Vie Scolaire, périscolaire, des rythmes scolaires et de la Jeunesse, Vice-Présidente de la CAPG en charge de l’Action Culturelle et de l’Enseignement Supérieur,

Jean-Marie BELVEDERE, Adjoint chargé de la Sécurité, de la Prévention et de la délinquance,

Serge PERCHERON, Conseiller Municipal délégué chargé du quartier de Saint Antoine, en liaison pour les Actions Humanitaires,

Annie OGGERO-MAIRE, Conseillère Municipale déléguée chargée de la Vie Associative,

de responsables politiques et associatifs,

des forces de l’Ordre et notamment de la Police Municipale sous les ordres, la Direction, la responsabilité administrative et managériale d’Hervé CHOSSON,

des Grassois et Maralpins.

Pourquoi ces travaux ?

Pour améliorer le cadencement de la ligne afin de mettre en œuvre un modèle d’aménagement centré sur la cohérence urbanisme-transports avec un réseau de transports urbain efficace à partir de pôles d’échange.

La CAPG participe à hauteur de 250.000€,

le Conseil Départemental 06 à hauteur de 8,66 millions d’euros,

enfin la Région accompagne la démarche et aidera pour la prise en charge totale des transports routiers en solution de remplacement lors des travaux qui se termineront le 10 Décembre 2017.

Ces travaux, qui étaient au début prévus pour Octobre 2014, ont été repoussés pour les nouvelles priorités de modernisation du réseau prises par le Gouvernement à la suite de la catastrophe ferroviaire de Bretigny-sur-Orge.

Remise des premiers gyropodes de type « Segway » à la Police Municipale, donnée à : Grasse le 08 Décembre 2016 :  

Jean-René y assistait.

Remise à la Villa Fragonard des deux nouveaux gyropodes de type SEGWAY à la Police Municipale par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire CAPG : LR – RPF Off – DLF – UDI),

en présence de Jean-Marie BELVEDERE, Adjoint chargé de la Sécurité,

du Directeur de la Police Municipale, Responsable Administratif et Managérial Hervé CHOSSON

et du Responsable Opérationnel François BORELLA.

L’acquisition de ces deux gyropodes de type SEGWAY pour un montant de 18.700€ est une étape dans le déploiement de l’arsenal sécurité pour la protection de la Capitale des Parfums et de ses habitants :

vidéo-protection fixe (fait et amenée à se développer davantage), vidéo-protection nomade (prévue), nouvel hôtel de Police (en cours), acquisition de radios performantes (fait) captant mieux et permettant une liaison directe entre le Maire et ses forces de l’Ordre, pistolets 9 mm semi-automatiques (prévu et en cours).

Description du modèle selon sa fiche technique :

« Aujourd’hui, plus de 1500 forces de police et de sécurité privée dans le monde sont équipées en gyropodes (de type SEGWAY).

2 hommes en gyropodes (de type SEGWAY) = 9 hommes à pied !

La présence visible et active d’agents est l’une des plus efficaces techniques de prévention et de dissuasion.

En ville, comme dans les centres commerciaux, les parcs de loisirs, les zones aéroportuaires, etc. le transporteur personnel (de type SEGWAY) optimise la mobilitéla réactivité et la visibilitédes agents sur le terrain.

En cas d’urgence, la vitesse et la maniabilité du gyropode en font un atout unique pour les agents qui réduisent significativement les délais d’intervention, notamment sur les zones non accessibles aux véhicules classiques. »

Inauguration de la Boutique Florian, donné à : Grasse le 12 Décembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Inauguration de la Boutique Florian de Grasse Rue Jean Ossola, boutique de la confiserie éponyme et du même groupe à Pont du Loup (1949 à l’initiative de Georges FUCHS) et que l’on trouve aussi sur le Port de Nice (1921 : chocolaterie puis confiserie en 1974).

Une boutique inaugurée par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD (majorités municipale et communautaire CAPG LR – RPF Off – DLF – UDI) et par Frédéric FUCHS, arrière petit-fils d’Eugène FUCHS et qui dirige avec Sandrine la Confiserie Florian, en présence :

du Sénateur des Alpes-Maritimes Jean-Pierre LELEUX,

d’une partie de la Majorité Municipale de Grasse, notamment :

Catherine BUTTY, Adjointe chargée du Tourisme et de l’Animation pour le Rayonnement de la Ville, des équipements recevant congrès, événements et manifestations tels que le Palais des Congrès ou l’Espace Chiris,

Jean-Paul CAMERANO, Conseiller Municipal délégué chargé du hameau de Plascassier et de l’optimisation des moyens et services de l’Administration,

Chems SALLAH, Conseiller Municipal délégué chargé du Projet de Promotion des Jeunes (Cité Rêves),

et de Jocelyne BUSTAMENTE, Conseillère Municipale déléguée chargée du Conservatoire de Musique,

de responsables politiques et associatifs,

de Pascal BROCHIERO, Directeur Général de l’Office du Tourisme de Grasse,

de Grassois et Maralpins.

Florian : ce sont des douceurs, des senteurs : à base de chocolat, d’agrumes, de fruits confits mais aussi depuis 1999 de fleurs sucrées et confies (violette (Tourrettes sur Loup), rose et jasmin (Grasse)).

Par exemple : le chocolat à l’orange (au sens véritable du terme) est chez Florian une idée d’excellence, de tradition et de goût bien éloignée de celle de coller à la mode de la Fête d’Halloween.

A quelques jours de Noël, ce sont donc des chocolats (habituels, à l’orange ou pralinés), des berlingots, des calissons aixois au glaçage rose ou violette, des caramels, des marrons glacés, des confitures et fruits confits qui attendent les Grassois, Maralpins, Azuréens ou touristes, pour le plus grand bonheur des petits comme des grands.

La boutique est ouverte 7 j / 7, de 10h30 à 18h00 – 04 93 70 35 56

Conseil Municipal, donné à : Grasse le 13 Décembre 2016 : 

Franck y siégeait, Jean-René y assistait.

Expositions Petits Formats et Santons + crèche, données à : Valbonne Sophia Antipolis le 15 Décembre 2016 : 

Jean-René a visité :

l’exposition / expo-vente « Petits formats d’artistes » d’Art-tisse donnée à la Salle Saint Esprit du 2 au 24 Décembre 2016,

la 6° Edition de la crèche provençale d’antan en l’Eglise Saint Blaise réalisée par l’Association les Compagnons de l’Abbaye de Valbonne (A.C.A.V.) donnée du 28 Novembre 2016 au 2 Février 2017,

et la Foire aux Santons donnée à la salle de la Maison Paroissiale St Blaise du 15 Novembre au 24 Décembre 2016 également par l’Association les Compagnons de l’Abbaye de Valbonne (A.C.A.V.),

Félicitations à Art-tisse et A.C.A.V pour ces expositions et expo-ventes très réussies et à découvrir.

Foire aux Santons 2016, donnée à : Mouans-Sartoux le 15 Décembre 2016 : 

Visitée par Jean-René.

La Foire aux Santons de Mouans-Sartoux est une expo-vente aux nombreux exposants-vendeurs santonniers venus de toute la région PACA (surtout des Bouches du Rhône, du Vaucluse et des Alpes-Maritimes).

Des santons de toutes les tailles, dans toutes les matières qui reflètent bien l’univers de la Provence et des traditions, de la célèbre partie de cartes où le cœur se fend en passant par la municipalité jusqu’à l’évêché.

L’année passée charmé par le chariot de la cueillette traditionnelle des violettes, je me suis cette fois-ci laissé tenter par deux santons :

un maire de petite commune du Sud de la France de l’époque 1870 – 1958 (III°à IV° République) et Saint Jean-Paul II, Karol Józef Wojtyła, pape du 22 Octobre 1978 au 2 Avril 2005 sous le nom pontifical de Jean-Paul II, béatifié par le Pape Benoit XVI le 1er Mai 2011 et canonisé par le Pape François le 27 Avril 2014.

Félicitations aux exposants santonniers pour leur, comme chaque année, rendez-vous incontournable à découvrir.

Lancement de Noël 2016, donné à : Grasse le 16 Décembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Noël : sa magie, sa féerie, ses spectacles, ses animations : traditions respectées par la Marche aux Flambeaux organisée par l’Association des Amoureux du Vieux Grasse, marché rythmée par les instruments de musique traditionnelle du Conservatoire de la Place du Petit Puy jusqu’à la Place de l’Evêché où le spectacle « l’Oiseau de Feu » a été donné.

Le cortège s’est ensuite rendu jusqu’au Cours Honoré Cresp où le Marché de Noël (20 chalets de bois), le Winter Lounge (bar éphémère du Kiosque à Musique) et les animations ont été lancés au son des DJ’s Nils POUWELS et JB MACARRY par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, en présence :

du Sénateur des Alpes-Maritimes Jean-Pierre LELEUX,

du Maire de Séranon, membre du Bureau Communautaire de la CAPG en charge du Développement Numérique du Territoire Claude BOMPAR,

des élus grassois de la majorité municipale et communautaire CAPG :

Philippe WESTRELIN, 1° Adjoint, chargé des relations avec les acteurs économiques, de l’attractivité économique, en lien avec la CAPG pour les grands travaux et le renouvellement urbain et la politique de la ville,

Catherine BUTTY, Adjointe chargée du Tourisme et de l’Animation pour le Rayonnement de la Ville, des équipements recevant congrès, événements et manifestations tels que le Palais des Congrès ou l’Espace Chiris,

Dominique BOURRET, Vice-Présidente de la CAPG en charge de l’action culturelle et de l’enseignement supérieur, Adjointe chargée de la vie scolaire, périscolaire et des rythmes scolaires et de la jeunesse,

Valérie DAVID, Adjointe chargée du Commerce et de l’Artisanat,

Muriel CHABERT, Conseillère Municipale déléguée chargée des espaces verts, des jardins, de la signalétique, de l’esthétique urbaine, de la publicité et de l’affichage,

Aline BOURDAIRE, Conseillère Municipale déléguée chargée de l’événementiel,

Annie OGGERO-MAIRE, Conseillère Municipale déléguée chargée de la Vie Associative,

Jean-François LAPORTE, Conseiller Municipal délégué chargé des bâtiments communaux, Responsable DLF de la 9° Circonscription des Alpes-Maritimes, également à ce lancement en sa qualité de responsable de l’association des Amoureux du Vieux Grasse,

et de Jocelyne BUSTAMENTE, Conseillère Municipale déléguée chargée du Conservatoire de Musique ,

des responsables politiques et associatifs,

de Miss Grasse 2016 Anais LEPRETRE et ses dauphines,

et des Grassois et Maralpins venus nombreux.

Exposition crèches et oratoires, donnée à : Grasse le 21 Décembre 2016 : 

Visitée par Jean-René.

Exposition de crèches et oratoires donnée comme chaque année à la crypte de la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse par l’association des Amoureux du Vieux Grasse (également la Marche aux Flambeaux, la pétanque carrée, etc…).

Beaucoup de plaisir également à retrouver comme chaque année fidèle au rendez-vous et à échanger (avec) Monsieur LEMAYEUR, guide de l’exposition mais aussi le créateur de la pièce maîtresse de celle-ci : la crèche automatisée, débutée en 1992 et terminée au bout de centaines d’heures de travail, avec l’aide de différents matériaux dont l’utilisation ne peut être qu’insoupçonnée au premier coup d’oeil.

Il y a encore des gens passionnés et c’est aussi grâce à eux que la Culture et le Patrimoine traversent les époques malgré toutes les difficultés.

Final de Noël 2016 – donné à : Grasse le 23 Décembre 2016 : 

Jean-René y assistait.

Grand Final du Noël 2016 de Grasse donné sur la Place du Petit Puy par la Pastorale des Saltimbanques et par la Compagnie la Salamandre, compagnie née à Besançon en Franche Comté en 1990 et qui s’est spécialisée dans les spectacles et spectacles de rue sur fonds musicaux, d’arts martiaux, de disciplines corporelles, de pratiques circassiennes conjugués à la lumière flamboyante.

Le tout associé aux talentueux Céline DELLAGRISA, chanteuse lyrique qui a interprété l’Ave Maria et Laurent FIEVET, organiste.

Un spectacle donné en présence du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD et :

une partie de la Majorité Municipale grassoise et communautaire CAPG (majorités LR – RPF off – DLF – UDI),

de responsables politiques et associatifs,

d’hommes de foi des différentes communautés chrétiennes grassoises,

et de Grassois et Maralpins venus en nombre.

Suivirent : l’inauguration (cette fois-ci officielle, voir plaquette photo précédente) de l’exposition des crèches et oratoires à la crypte de la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse, donnée par l’Association des Amoureux du Vieux Grasse : 

puis la remise des prix de « Attrapez les décos » par le Maire de Grasse à la Cour d’Honneur de la Mairie : 

A très vite en 2017 !